Les Actions

 

 

Les actions de communication et de sensibilisation :

Le premier moyen de protection est la sensibilisation ! L’animation sur le site natura est assez récente puisqu’elle date de septembre 2014 et beaucoup d’habitants des villages concernés ne savent pas qu’ils possèdent un site natura 2000 à proximité de chez eux. Par conséquent, plusieurs actions de communication et de sensibilisation sont prévues par la structure porteuse et par la structure animatrice :

  • Tout d’abord, ce site internet !

Site qui se veut un point d’information numérique sur ce qu’est le site natura 2000 « Pelouses calcicoles et falaises des environs de Clamecy ».

  • Une plaquette de présentation du site natura 2000.

Cette dernière a été éditée par le Conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne et distribuée à toutes les mairies du site. La plaquette est en téléchargement ici : Plaquette_Natura_Pelouses_Clamecy

  • Une permanence est prévue une fois par mois ( les premiers mercredi) 

A la communauté de communes Haut Nivernais Val d’Yonne pour accueillir le public. L’information concernant les journées de permanence est relayée par la communauté de communes et ses réseaux sociaux.

  • Des gazettes

Elles sont réalisées pour tenir informer les acteurs du territoire et les habitants des actualités sur le site Natura 2000.

  • Des communiqués de presses

Qui permettent également de diffuser les actions dans la presse.

 

La veille et l’accompagnement des porteurs de projet

L’animation du site natura 2000 englobe une veille générale pour accompagner les porteurs de projets et leur apporter l’information nécessaire tant pour les projets soumis à évaluation des incidences que la mise en œuvre des actions de gestion : charte Natura 2000, contrat natura 2000… Ainsi, l’animateur est aux services des usagers et des porteurs de projets pour les informer. Il donne également son avis aux services instructeurs concernant les projets soumis à évaluation des incidences.

Ces missions de veille et d’appui technique peuvent également se traduire par des réunions ciblées à destination des communes, de certains usagers du territoire… En 2015, par exemple les maires de toutes les communes ont été rencontrés pour faire un point sur le site natura 2000, les actions prévues et les projets potentiels.

Autre exemple : en 2015, les habitants du hameau de Moulot ont été rencontrés pour discuter d’un projet de pâturage.

 

Les actions de gestion

Elles sont multiples, mais deux grands axes prioritaires de gestion se dégagent sur ce site :

 

  • La gestion des pelouses par pâturage afin de maintenir ces habitats à forte patrimonialité.
  •  L’incitation de pratiques sylvicoles favorables à la biodiversité.

 

sortie

 

Les moyens d’actions sont eux aussi divers. Plusieurs outils existent pour répondre tant que faire se peut à la diversité des projets et des contextes.

Trois outils principaux sont liés à la mise en œuvre des actions natura 2000 :

 

Les Contrats Natura 2000

Applicables en contexte non-agricole, cette démarche volontaire s’adresse à un propriétaire ou un ayant droit de terrain inclus dans le site. D’une durée de 5 ans, le contrat définit les actions à mettre en œuvre conformément au document d’objectifs, ainsi que la nature et les modalités de versement des aides.

 

Les Mesures Agri-environnementales et climatiques (MAEC)

C’est un outil adapté au contexte agricole. Les Mesures Agri-environnementales permettent de rémunérer un exploitant agricole selon un surcoût ou un manque à gagner liés à un cahier des charges. Ce dernier induit des pratiques agricoles favorisant le maintien ou à l’amélioration des habitats ou des espèces d’intérêt communautaire.

 

La Charte natura 2000

Se veut un outil d’adhésion aux objectifs de conservation des habitats naturels et des espèces d’intérêt communautaire fléchés dans le document d’objectifs. La Charte recense les engagements et les recommandations spécifiques à chaque type d’habitat du site. L’adhésion de la Charte Natura 2000 du site n’implique pas le versement d’une contrepartie financière, cependant, elle ouvre des droits à certains avantages fiscaux.

 

 

Les études et l’approfondissement des connaissances.

 

Bien que le document d’objectifs soit un document assez complet faisant l’état des lieux des enjeux et des actions à mener, certains groupes d’espèces ou certains habitats peuvent être encore mal connus. C’est le cas des chauves-souris sur ce site.

En 2017, un inventaire a été réalisé sur l’ensemble des entités du site N 2000 par la Société d’histoire naturelle d’Autun (SHNA).

Avec 15 espèces recensées sur les 24 connues en Bourgogne dont 6 inscrites à l’annexe II de la Directive habitat faune flore (DHFF), le site Natura 2000 « Pelouse calcicoles et falaises des environs de Clamecy » abrite une importante diversité de chauve-souris. L’étude a permis de mettre en évidence l’intérêt des Roches de Basseville comme site d’hibernation, de regroupement automnal et comme site estival. Les autres entités représentent un intérêt moins marqués pour la conservation des chauves-souris. Ces zones sont principalement utilisées pour l’activité de chasse des chauves-souris.
Afin de compléter cette étude, il pourrait être intéressant de réaliser une petite expertise sur les chauves-souris rupestres qui fréquentent les parois rocheuses de l’entité des Roches de Basseville.(SHNA-2017)

Grand murin

Dernières Actualités

Inventaire Chauve-souris du site N 2000

En 2017, la Société d’histoire naturelle d’Autun s’est chargée d’inventorier les chauves-souris de l’ensemble des entités du site N2000 des […]

Publié le 20 novembre 2018

3e comité de pilotage

Le dernier Comité de pilotage (Copil) du site Natura 2000, organe de concertation locale, s’est réuni le 24 janvier 2017 […]

Publié le 8 février 2017