Les grottes et habitats rupestres

<<Les Habitats Forestiers

Les Habitats des Milieux Ouverts>>

 

Les Grottes et habitats rupestres d’intérêt communautaire :

Ces habitats ne concernent qu’une seule entité (les rochers de Basseville) et sont de surfaces minimes, mais ils revêtent une importance particulière notamment par les espèces qu’ils abritent :
 

  • Grottes non touristiques (code Natura : 8310) :

Grottes de l'ermite14 cavités et grottes sont recensés sur le site, mais elles sont toutes de petites superficies. Localisées sur l’entité « rochers de Basseville » leur principal intérêt connu concerne les chauves-souris. A ce jour 8 espèces ont été contactés en hibernation depuis les années 2000 dont 5 de l’annexe II de la directive habitats, faune, flore. Cependant les effectifs restent très bas, car le potentiel d’accueil est limité.
Etat de conservation sur site : Non évalué.

 

  • Végétation des falaises calcaires (code Natura : 8210-9) :

roche de bassevilleCet habitat est très ponctuel même sur les rochers de Basseville, il est marqué notamment par la présence d’une sous-espèce de capillaire rare en Bourgogne : Asplenium trichomanes subsp. pachyrachis Cet habitat est très sensible à l’érosion et au piétinement avec notamment une assez faible résilience.
Etat de conservation sur site : Moyen.

Pour en savoir plus :
Les cahiers d’habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire
Tome 5 :
https://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/tome5.pdf

Dernières Actualités

Inventaire Chauve-souris du site N 2000

En 2017, la Société d’histoire naturelle d’Autun s’est chargée d’inventorier les chauves-souris de l’ensemble des entités du site N2000 des […]

Publié le 20 novembre 2018